Voyager reste pour moi vital, une passion, un choix, un besoin. Être enceinte ne change en rien ce désir de faire mes valises et d’aller découvrir de nouveaux paysages, environnements, cultures… D’autant plus que ce voyage avait pour moi, pour nous, une saveur et une importance différente de d’habitude. Ainsi dans cet article, je vais vous expliquer qu’est-ce que le fait d’être enceinte a changé, quelles questions je me suis posée et quelles précautions j’ai prise.

Quel choix de voyage ?

Montagne/mer, court/long, proche/loin? Les choix de voyage ne manquent pas et tout le monde devrait pouvoir y trouver son compte.

Moi j’aime généralement tout type de voyage (l’essentiel est de s’évader 😉 ) mais comme on ne peut pas partir partout au même moment, je vous propose dans un premier temps, de vous présenter comment nous avons choisi notre destination en fonction des contraintes que nous avions : temps, argent, objectif et grossesse!

Comme je vous le disais, ce voyage avait une saveur toute particulière pour nous. Cet été un petit mois avant ma dpa, avec l’amoureux nous fêterons nos 3 ans de mariage et nos 10 ans d’amour. On ne pourra pas le fêter dignement au moment venu car je serais sur le point d’exploser et comme c’était nos dernières vacances à 2, il fallait tout d’abord une destination pour marquer l’évènement (hors de question de se contenter d’un week-end romantique). Alors oui les gens nous ont dit qu’on pourrait repartir juste tous les deux même avec des enfants mais je ne suis pas certaine que ce sera la même chose, on sera des parents, on appellera nos enfants pour le bisou du soir et on aura peut-être du mal à les laisser la première fois.

Donc première contrainte : trouver une destination romantique pour une escapade amoureuse sous le signe de la détente, du confort et de la découverte !

Deuxième contrainte : partir plus longtemps qu’un week-end mais pas trop longtemps non plus car peu de vacances et la nécessité de rester raisonnable avec l’arrivée du bébé.

Enfin évidemment étant enceinte, au début de mon troisième trimestre, difficile d’envisager un voyage un peu trop aventurier. Nous sommes déjà partis plus modestement, j’ai même déjà fait du back-pack mais cette fois-ci étant dans le début de mon troisième trimestre de grossesse et ne sachant pas trop comment cela allait se passer, calme et détente devaient être au programme.

Romantisme, détente, confort, proximité… Notre choix était fait, nous partirions pour un séjour de 5 jours dans un bel hôtel avec des palmiers, en bord d’océan dans le sud du Portugal pour savourer ces 5 jours en amoureux.

Conseil : Si vous êtes enceinte, lors du choix de votre destination, pensez à bien vérifier si le pays n’est pas en contact avec un virus ou autre tel que, le Zika par exemple. Si tel est le cas, parlez en à votre médecin avant il saura vous conseiller et vous dire quelles précautions prendre.

Quand partir ?

Nous avons choisi le mois de mai. Pourquoi ?

D’un point de vue purement pratique, il faut dire que tant qu’on n’a pas d’enfant en âge d’aller à l’école, cette période de l’année est idéale. Il ne fait pas encore trop chaud, juste assez pour prendre une bonne dose de vitamine D et se prélasser au bord de la piscine, tout en évitant le flot de touristes de la haute saison.

De plus, le mois de mai correspondait au début de mon troisième trimestre et pour moi (c’est mon ressenti personnel chacune étant différente surtout durant une grossesse), c’était le maximum pour partir en vacance. Je commençais déjà à être un peu fatiguée, à avoir les jambes lourdes et quelques remontées acides et comme je m’étais déjà bien renseignée sur les maux de grossesse je savais que tous ces petits désagréments s’amplifieraient au cours des derniers mois. Or je voulais profiter de ces vacances, ne pas subir et surtout ne pas être un fardeau pour mon amoureux. Donc hors de question de partir plus tard… Et croyez moi, J’AI BIEN FAIT DE M’ÉCOUTER !

Conseil : Il est assez déconseillé de partir le premier trimestre, déjà on en a moins envie car on est souvent très nauséeuse voir malade, et la fatigue est immense. Le deuxième trimestre tout rentre plus ou moins dans l’ordre on a de nouveaux maux mais c’est largement supportable pour songer à quelques jours de détente. Je suis moi-même partis le temps d’un week-end prolongé avec 3 bonnes amies à Palerme en Sicile. Ce fut parfait, un peu de fatigue en fin d’après-midi mais comme tout le monde quand on passe la journée à marcher pour découvrir une ville et mes amies ont été au top ! Elles m’ont porté mes sacs durant la journée et on faisait une petite sieste avant de ressortir le soir. Bref tout s’est parfaitement déroulé, de même pour les 2h de vol.

Quelle destination ?

On ne voulait pas aller trop loin, et à ce stade de la grossesse il est quand même préférable d’effectuer des vols courts (je vous détaille les moyens de transports dans un tableau dans le prochain paragraphe). Nous avons donc ciblé l’Europe. Au départ c’était la Grèce, Santorin et ses îles, mais en regardant les températures pour mi-mai on s’est rendu compte que finalement il ne ferait pas si chaud, ou en tout cas pas assez pour nous, qui actuellement vivons à Francfort et avions besoin de soleil, de chaleur sans oublier que nous souhaitions nous baigner. Après quelques recherches notre choix s’est arrêté pour un atterrissage à Faro dans le sud du Portugal, dans la région de l’Algarve. Notre critère climat était respecté et ça avait l’air chouette comme destination. Plus précisément, notre hôtel était situé à quelques minutes d’Albufeira soit environ 30-40 minutes de Faro.

           

            

Voiture, Train, Avion?

Ce n’est pas parce que nous sommes enceinte que nous devons plus nous déplacer, cela dit il n’est pas plus mal de prendre quelques précautions.

La voiture : Vous avez du entendre dire que les longues distances ne sont pas idéales étant enceinte mais nous n’avons pas toujours le choix. Quelque soit votre distance avant de partir assurez vous de trouver une position confortable !! Il sera également important de faire des pauses, peut-être plus que d’habitude afin de bien se dégourdir les jambes et étirer son dos. N’oubliez pas d’avoir à portée de main une grande bouteille d’eau et quelques encas si jamais une petite faim survient (pas comme si ça nous arrivait souvent enceinte^^). Enfin éviter toutes bosses ou secousses et si ce n’est pas possible , demandez à votre conducteur (ou vous même) de bien ralentir afin que vous et votre bébé ne soyez pas trop secoués; il n’est pas rare de ressentir à ce moment là des contractions.

Petit + pour la voiture : LE « repositionnement de ceinture », j’ai découvert ça au cours de ma grossesse. Spécialement conçu pour les femmes enceintes, c’est un système qui permet de bien faire passer la ceinture de sécurité sous nos jolis « petits » ventres ronds, ce qui apparemment est bien plus confortable et qui en cas de choc ou de freinage brutal, protègera davantage votre bébé est d’avantage protégé car il serait moins « écrasé ». Vous pouvez trouver votre « ProtectBaby » dans toutes les grandes enseignes de puériculture et même sur Amazon. Personnellement je ne prends pas assez la voiture pour l’acheter mais à chaque fois que je suis passagère je me rends compte que je mets ma main sur la ceinture qui passe sous mon ventre pour bien la descendre et pour ne pas que ça me sert trop. Il est possible que je fasse plus de voiture en fin de grossesse si tel est le cas je pense l’acheter, je vous dirais. En tout cas j’en connais qui l’on essayé et adopté. Le modèle de chez Red Castle semble pas mal quand on étudie le marché (n’hésitez pas à partager votre expérience pour celles qui connaissent ou on déjà testé).

Le train : le train reste un moyen de transport sans grande contrindication. Pour faire très régulièrement Francfort-Avignon, soit 7 heures au total et cela depuis le début de ma grossesse, je n’ai jamais eu de problème. Ça roule droit, sans secousse, donc aucun danger ni inconfort que ce soit pour maman ou bébé. Pour une aussi longue distance en train, je me dégourdis souvent les jambes en faisant les allées et bien entendu, on n’oublie pas ses 2 litres d’eau par jour ! Je voyage également en première classe pour ce genre de trajet, les sièges y sont malgré tout plus confortable pour mon dos et on dispose d’un peu plus d’espace et de tranquillité pour des petits moments de repos. Mais là encore ce n’est que Moi, Mon avis, Mon expérience personnelle mais pour l’avoir fait aussi deux fois en seconde, y’a pas photo !

L’avion : Bon déjà la première question que l’on se pose quand on est enceinte et que l’on souhaite prendre l’avion c’est : Puis-je ? Et jusqu’à quel stade de ma grossesse ? Pour ce qui est du premier trimestre de grossesse (1ère semaine à la 13ème semaine de grossesse) sachez que vous allez être fatiguée et nauséeuse donc ce ne sera pas très agréable, mais pas spécialement déconseillé. Durant le deuxième trimestre (14ème à la 27ème semaine de grossesse) sans contrindication de votre médecin, il n’y a aucun problème. C’est la meilleure période, vous n’avez plus de nausées (je vous le souhaite), votre ventre s’arrondit, vos jambes ne sont pas encore trop lourdes, bref tout va bien ! C’est durant cette période, plus exactement à environ 4 mois et demi de grossesse que je suis parti à Palerme en Sicile avec mes copines et tout s’est très très bien passé. Enfin lors de votre dernier trimestre (28ème et 39ème semaine de grossesse) ça devient un peu plus compliqué surtout si vous avez du diabète, de la rétention d’eau, une mauvaise circulation du sang, de l’hypertension, etc. Il est donc fortement déconseillé de voyager au delà du 8ème mois. On se pose forcément la question de ce que les compagnies autorisent ou demandent à une femme enceinte lors de son voyage à bord. Chaque compagnie à ses conditions je vous en détaille certaines :

Compagnies Conditions
AIR FRANCE – Ne demande aucun accord médical

– Accepte les femmes enceintes jusqu’à la fin de leur 8ème mois de grossesse

RYANAIR – Ne refusera aucune femme enceinte jusqu’à la fin de leur 28ème semaine de grossesse

– Après 28 Sg il faudra une attestation de votre médecin

– Plus autorisé après la 36ème Sg pour une grossesse simple et 32ème Sg pour une grossesse multiple

LUFTHANSA – Ne refusera aucune femme enceinte jusqu’à la fin de leur 28ème semaine de grossesse

– Après 28 Sg il faudra une attestation de votre médecin

– Plus autorisé après la 36ème Sg pour une grossesse simple et 28ème Sg pour une grossesse multiple

EASY JET – Plus autorisé après la 35ème SG pour une grossesse simple et 32ème SG pour une grossesse multiple

Ma conclusion avec mon expérience personnelle de mon dernier vol pour Faro est que je ne prendrais pas l’avion au delà de ce stade de grossesse (6 mois et une semaine). J’ai pas mal voyagé, on a vécu 4 ans au Canada donc l’avion et les longues distances ça me connait et je n’ai jamais eu de problème, mais j’avoue qu’à plus de 6 mois de grossesse ce dernier vol de 2h30 fut un peu plus compliqué. J’ai eu un peu le mal de l’avion (première fois de ma vie), j’avais les jambes qui tremblotaient et ça m’a vraiment fatigué. Il est évident que la pression atmosphérique y est pour quelque chose et j’étais bien contente d’atterrir à chaque fois.

Mes petits + pour l’avion : Bien entendu il est important de s’hydrater, on ne le répètera jamais assez. Puis pour ce genre de trajet les bas de contentions sont vos meilleurs alliés, ne les oubliez pas, même si je vous l’accorde, ils ne sont pas glamour.

Conseil : Dernier conseil valable pour tout voyage/transport de longue durée : Pensez à vous reposer le jour d’avant et à prendre le temps de bien récupérer après le trajet.

Enfin, même si vous vivez une grossesse sans troubles, avant tout parlez de votre projet à votre médecin il vous donnera le feu vert et quelques conseils.

Une fois sur place

Comme je vous l’ai dit j’ai fait 2 voyages ces 2 derniers mois et j’ai vraiment vu la différence. Le premier à presque 5 mois de grossesse, tout s’est très bien passé, un peu de fatigue mais le rythme était bon, moi et mes baskets arpentions les rues de Palerme sans trop de problèmes.

Pour ce qui est de mon voyage en amoureux, à un peu plus de 6 mois de grossesse, là encore pas eu de gros problème mais on sent nettement qu’on suit moins bien, moins vite. Il a fallut faire plus de pauses, marcher moins longtemps, moins vite et avoir un rythme plus relax sans trop d’ambitions. Ça tombe bien c’était des vacances de détente et sans prise de tête exactement ce qu’il me/nous fallait. Le plus important au troisième trimestre, comme pour les deux autres, mais là encore plus, surtout en vacances c’est : s’écouter !!! Ne pas vouloir en faire plus pour faire plaisir, ne pas aller au delà de ses limites et être raisonnable dans ses choix d’activités. On est enceinte, profitons des avantages et d’avoir le pouvoir encore plus que d’habitude sur nos douces moitiés 🙂

Par exemple, pendant notre voyage au Portugal, nous avons visité 3 villes : Faro, Albufeira et Estoï. Pour chacune d’entre elles nous avons pris le temps et flânés dans les rues. Nous nous arrêtions boire une citronnade ou sur un banc pour se reposer et contempler ce qui nous entourait. Tant qu’à faire autant lier l’utile à l’agréable. Je n’ai jamais quitté mon chapeau et ma bouteille d’eau, d’autant plus important avec le soleil et la chaleur. L’amoureux était au top à toujours porter le sac et moi je prenais les photos ! Le reste du temps nous sommes allés à la plage (là bas elles sont magnifiques avec des falaises ocres qui se jettent dans l’océan) ou au bord de la piscine de l’hôtel.

        

      

Un jour j’ai vraiment eu un gros coup de chaud, nous avons donc décidé de rentrer un peu plus tôt à l’hôtel, j’ai dormi 1heure et ensuite transat piscine. Il faut savoir dire Stop, et se reposer pour mieux repartir, plutôt que de risquer de gâcher la fin des vacances en ayant voulu trop en faire.

Enfin nous voulions faire une activité. Nous adorons le snorkelling, mais pas possible enceinte, l’amoureux voulait faire du paddle mais là encore enceinte ca ne me tentait pas vraiment, tout ce qui était quad et autre sensation forte on pouvait également oublier, idem pour l’ascension d’une montagne (pas terrible avec la pression) donc nous avons opté pour un tour de bateau le long des côtes de l’Algarve. 3 heures de sortie à un rythme de croisière et en prime un petit saut dans l’Océan à mi chemin, qui je l’avoue fut apprécié vu la chaleur malgré une eau assez fraîche ! Une belle matinée qui nous a remplit les yeux d’étoiles et nous a permis de faire une activité sans trop me fatiguer mais tout de même agréable pour tous les deux.

Combien de temps partir ?

Je ne pense pas qu’il y ait un minimum ou un maximum. Tout dépend de votre temps, de votre budget, de vos envies et de comment vous vous sentez ! Nous, nous n’avons pas pu partir plus de 5 jours pour diverses raisons, c’est court mais mieux que rien et en avons tout de même vraiment bien profiter. Le tout une fois de plus, c’est de le faire comme on le ressent, je ne serais pas parti un mois mais 15 jours ne m’auraient pas dérangé ! C’est propre à chacun et nous, femme enceinte, devons là encore nous écouter et faire en fonction de ce que notre corps nous permet. 

Quoi mettre dans la valise :

Evidement je suis parti au soleil, donc il va de soit que dans ma valise il y avait des tenues légères mais aussi confortables. J’ai opté pour ma paire de Nike lors des journées de marches afin d’avoir une bonne posture de marche et éviter (ou en tout cas pas empirer) mes maux de dos. J’avais également pris deux maillots, l’un venait de chez Kiabi et l’autre de chez Cache-Cœur. Celui de chez Cache-cœur (le noir sur les photos) est vraiment super !!! Anti Uv, armatures, bon maintient dans le dos et à la fois confortable et élégant. Je ne voulais mettre que celui-ci ^^

Je n’ai pas mentionné mais tout au long de mon séjour j’enduisais mon visage de crème solaire 50+ spéciale femme enceinte et donc contre les fameux masques ou aussi appelés les taches brunes de grossesse. Après 5 jours au soleil du Portugal pas une. J’utilise celle de chez Bioderma, légèrement teinté qui permet malgré tout d’avoir bonne mine ! J’avais également mon chapeau pour éviter les coups de chaud sur la tête.

Côté « médical » car on ne sait jamais, j’avais pris tout mon dossier de suivi de grossesse, mes bilans, mes échographies, etc. et j’avais commandé sur le site ameli.fr ma carte Européenne (elle est gratuite et valable 2 ans). Elle ne remplace pas votre carte vitale mais elle prouve que vous êtes couvert dans votre pays ce qui vous permettra de ne pas avancer « tout ou partie des frais engagé sur place ». Si jamais j’avais eu à voyager plus longtemps ou plus loin, j’aurais également pris une assurance voyage avec rapatriement etc.

En tout cas voyager enceinte n’est pas un problème mais si je peux vous donner UN conseil ce serait : Ecoutez vous, faites à votre rythme et comme vous le sentez !!!!

Hâte maintenant d’avoir vos retours sur cet article. Vous a t-il plut ? Avez-vous vous aussi voyagé étant enceinte ? Quel a été votre ressenti ? Et pour celles qui comptent partir avec leur ventre rond avez-vous des questions ? Aies-je répondu à vos interrogations ?

Une fois de plus cet article c’est Mon ressenti, Mon avis, Mon expérience, on a toute une grossesse différente et donc les retours peuvent l’être également.

Paillettes Etc

2 thoughts on “Partir en voyage lors de son 3ème trimestre de grossesse”

  1. Bravo pour ton article, très bien fait tu as pensé à tout et je pense que tu aideras beaucoup de femme enceinte qui se pose des questions !
    Je suis enceinte de mon 3ème enfant,
    Je suis partie en avril à 4 mois et demi de grossesse 6 jours à New york, on marchait 15kms par jours je me suis beaucoup donnée surment trop, j’en ai pris plein les yeux c’était génial mais très fatiguant et au retour col déjà ouvert alors du repos obligé!
    Là je suis à presque 6 mois et je reviens d’un we à Liège où j’ai beaucoup vagabondé aussi,malgré les douleurs et la fatigue j’avais envi de faire beaucoup de choses. J’ai adoré, le soleil au rdv en prime mais c’est vrai que je le paie un peu…je contracte beaucoup…j’ai du mal à m’écouter et à tenir en place !
    Tout tes conseils sont bons , tu as un joli blog !
    Profite bien de tes dernières semaines avec ton bidou !!

    1. Ho merci beaucoup c’est très gentil 🙂 Surtout si ca peut aider !!!
      Je comprends ce n’est pas toujours facile de s’écouter et d’être raisonnable surtout quand on aime bouger et qu’on se sent bien enceinte… On oublie parfois que notre corps ne peut plus suivre comme avant et que pour bébé ca peut aussi être fatiguant ! Prends bien soin de toi et passe une belle fin de grossesse 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *